Bienvenue à toutes et à tous

C'est avec l'ambition de diffuser de nombreuses informations sur le thé japonais que j'ai débuté ce blog. Vous y trouverez les éléments les plus importants de l'histoire du thé au Japon, ainsi que des infos sur les divers types de thés japonais, régions productrices, etc.

Aussi, vous pouvez retrouver en ligne ma sélection de thés grâce à la boutique Thés-du-Japon.com.

Très bonne lecture, j'espère que mon modeste blog donnera au plus grand nombre l'envie de se familiariser de plus près avec ce produit d'une grande profondeur qu'est le thé japonais !

English version of some posts here in Japanese Tea Sommelier blog

vendredi 13 février 2015

Sencha Oku-hikari de Kawane

Ma sélection de thés de montagne de Shizuoka tourne jusqu'à présent essentiellement autour des thés de Hon.yama, il était temps de présenter une autre zone de montagne célèbre de Shizuoka : Kawane 川根.
Kawane se situe à l'ouest de Hon.yama et au nord des villes de Shimada et de Kakegawa, le long de la rivière Ôi 大井川
 
Le sencha que je présente maintenant est l’œuvre de Tsuchiya Tetsuro, producteur émérite dont la réputation n'est plus à faire. Il travaille en utilisant le moins possible d'engrais chimiques et de pesticides, à une altitude de 600m.
Il s'agit du cultivar Oku-hikari, croisement de Yabukita et de Cy225, un cultivar chinois provenant du Hubei.

Si le parfum des feuilles est légèrement sucré, c'est surtout vert, avec des senteurs d'herbes aromatiques.
Les possibilités d'infusions, de températures notamment sont relativement grande avec ce thé, mais je pense qu'il n'est pas trop la peine de descendre trop. 80°C environ seront un bon point de départ, sauf pour ceux qui cherchent à éviter coûte que coûte la moindre astringence.
Après un minute d'infusion, une très belle liqueur à la limpidité parfaite offre un parfum chaleureux, mêlant douceur, épices et herbes. C'est un refroidissant un peu que la douceur prend le dessus, avec quelque de chose miel et d'épices.

En bouche la première attaque présente des saveurs d'herbes aromatiques un peu minérales. Sans être complètement déroutant, ce n'est pas tout à fait ''habituel''. Puis comme souvent cela se transforme peu à peu dans la bouche et dans la gorge en saveurs très douces, plus sucre que ''umami''. La longueur est au rendez-vous, vraiment délectable, si bien qu'on ne peut se résoudre de suite à passer à la deuxième infusion, tant l'after est délicieux.
Bien que possédant une personnalité particulière, la liqueur reste très pure, très veloutée et facile à boire. Les caractéristiques de ce cultivar, Oku-hikari, apparaissent avec juste ce qu'il faut de retenu. Pour dire la vérité, si c'est la première fois que je propose un Oku-hikari, c'est parce que c'est la première fois que j'en ai un dont les caractéristiques ne me rebutent pas. C'est un cultivar rare mais hautement estimé, pourtant, personnellement j'ai du mal. Mais ce sencha de Kawane me semble trouver un superbe équilibre.

Épices, herbes, menthe, les senteurs semblent s'intensifier sur la deuxième infusion. Pourtant, la liqueur reste très propre, plus sage même que la première infusion, toujours complexe néanmoins, tout en continuant à nous réserver un after-taste tout à fait délectable, plus ''vert'' cette fois. On perçoit une très légère astringence, mais aussi en refroidissant un peu des saveurs de beurre cuit. D'une manière un peu différente, l'équilibre est toujours là !

Toujours très aromatique, la liqueur de la troisième infusion se fait plus incisive. Sans être très astringent, un y ressent de suite un petit pic qui stimule la bouche, et reste un peu dans la longueur, se fondant dans la douceur toujours au rendez-vous. Il me semble que le côté herbes aromatiques refait surface ici, tout en laissant une liqueur toujours légère, qui coule sans accroc en bouche.

Vu les performances de ce thé vert japonais jusqu'à présent, il n'y a pas de raison de se priver d'une quatrième infusion. Agréable, ce sencha commence clairement à s'affaiblir, la liqueur devient un peu tannique, mais continue à s'exprimer avec bonheur dans l'arrière goût et la longueur.


Personnalité, complexité, variations claires des saveurs sur chaque infusions, excellente longueur, pureté et harmonie, voilà un thé dont les performances sont tout à fait exceptionnelles pour un prix bien raisonnable. Il ne plaira peut être pas à coup sûr à tout le monde... mais franchement, il fait honneur à la réputation des Tsuchiya !
En attendant d'autres thés de Kawane avec la saison 2015 !